Statut actuel
Non-inscrit
Tarif
¤Variable
Commencer

Présenté par Dr Eric Simard, docteur en biologie et chercheur

Au début des années 2000, plusieurs hypothèses scientifiques étaient proposées concernant le lien entre la santé buccale et la santé cardiovasculaire. Il s’avère que la santé buccale est en lien étroit avec l’inflammation systémique et la santé cardiovasculaire.

Une étude vient juste d’être publiée sur le fait qu’une plus grande sévérité de la parodontite, de l’accumulation de plaques, des saignements des gencives, sont associés aux risques accrus d’infarctus aigu du myocarde.

De la même façon, le lien entre la santé buccale et la santé des vaisseaux sanguins fait en sorte que la parodontite, qui cause la gingivite, augmente aussi les risques de démence et de maladie d’Alzheimer en vieillissant.

Ces deux facettes sont des éléments importants, parmi les facteurs de santé les plus préoccupants, pour la population vieillissante. Une bonne compréhension peut permettre de mieux l’expliquer et de situer l’importance de la prévention.

Un dernier point qui sera traité lors de cette formation est les conseils pour approcher et interagir avec les gens souffrant de démence et d’Alzheimer. Ainsi, les professionnels seront mieux outillés pour comprendre, expliquer, mais aussi intervenir.

Description de cours

  • Formation de 2 heures en webconférence
  • Nous passerons en revue la définition de la démence et de l’Alzheimer, les principaux facteurs de risques dont la génétique, la pression sanguine et les habitudes de vie. Nous passerons en revue l’ensemble des approches préventives, dont la bonne santé dentaire.
  • Nous expliquerons ce qu’est l’inflammation et le lien entre la production de plaque et les risques de maladies cardiovasculaires et d’Alzheimer, en situant l’évolution des connaissances scientifiques dans ce domaine depuis 2004.
  • Nous terminerons avec des conseils sur comment interagir avec des gens souffrants de démence et d’Alzheimer afin de mieux outiller les professionnels dentaires pour leur pratique.

Objectifs d’apprentissage

  • Comprendre les facteurs de risque de démence et d’Alzheimer
  • Connaître les plus importantes approches de prévention
  • Comprendre le lien entre la santé dentaire, les maladies cardiovasculaires et l’Alzheimer
  • Discuter des recommandations pour faciliter l’interaction avec les gens souffrants de démence ou d’Alzheimer

Objectifs du cours

  • Améliorer les connaissances sur les risques de démence et d’Alzheimer
  • Améliorer les connaissances sur le lien entre la santé dentaire, les maladies cardiovasculaires et l’Alzheimer
  • Mieux outiller les professionnels dentaires pour intervenir auprès d’une population fragilisée.

Biographie

Dr Eric Simard, docteur en biologie et chercheur

Il a été président de l’Association pour les ingrédients santé en alimentation, administrateur de la Fondation Initia, il a été président pendant plus de 10 ans du comité consultatif du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG – Québec) et il fut nommé en 2017 par le Conseil des Ministres sur la Commission de l’éthique en science et technologies. Il est président de l’Association professionnelle pour la santé intégrative.

Eric Simard est à l’origine de découvertes importantes, réalisées avec l’Université Concordia et un autre centre de recherche québécois, pour ralentir les processus du vieillissement. Scientifique de formation, il a toujours été particulièrement intéressé par l’environnement et la santé humaine. Il possède un doctorat en biologie de l’INRS – Institut Armand-Frappier.

Présentateur dans un grand nombre de congrès scientifiques, il a aussi été formateur auprès des nutritionnistes, pharmaciens et médecins. Il est maintenant président d’Idunn Technologies, entreprise spécialisée dans le domaine du vieillissement et qui commercialise la gamme Vitoli. Passionné de science et d’innovation, il est père de trois enfants et souhaite maintenant communiquer sa passion afin d’aider les gens à bien vieillir ; à ajouter de la vie à leurs années.

Conscient que les connaissances actuelles permettaient déjà de formuler un grand nombre de recommandations pour la longévité en santé, il se lança dans l’écriture de livres. En collaborant avec onze autres collaborateurs de la santé, il passa en revu plus de 500 références scientifiques afin de créer les meilleurs outils de référence (Vivre jeune plus longtemps; 4 livres). Il développa, en parallèle, un des plus gros réseaux de professionnels de la santé, destiné à la prévention et aux saines habitudes de vie. Il est un développeur apprécié et un communicateur recherché.